L’histoire de l’olive: un fruit antique chargé de saveur

L’olive, ce petit fruit qui fait partie intégrante de la cuisine méditerranéenne, est considérée depuis des siècles comme une nourriture nutritive et raffinée. Mais quelle est l’histoire de cette précieuse graine?

L’origine de l’olive se retrouve profondément enracinée dans les traditions méditerranéennes. Cependant, des spécialistes ont suggéré que son origine remonte encore plus loin que les anciennes civilisations pré-hellénistiques.

Les premières preuves connues de la culture de l’olivier remontent à 6500 ans avant notre ère, et l’on trouve des preuves significatives que les Sumériens la culturaient déjà depuis des milliers d’années. On ne sait pas à quelle époque exacte l’olivier a commencé à être cultivé au Proche-Orient et dans le bassin méditerranéen, mais on sait que ce fruit est apparu très tôt dans le cadre du processus agricole des civilisations anciennes.

Avec la progression de la culture de l’olive dans toute la région méditerranéenne, elle est devenue largement populaire auprès des peuples anciens. Elle occupait une place importante à la fois pour sa nourriture et pour son huile raffinée. L’huile d’olive était considérée comme un produit luxueux et était exportée dans tout le bassin méditerranéen. Les Romains aimaient à parfumer leurs corps avec cette huile et y voyaient les bienfaits pour la santé physique et spirituelle.

Selon certains chercheurs, il y a plusieurs siècles, les olives étaient encore plus variées qu’elles ne le sont aujourd’hui. Les variétés qui nous sont connues aujourd’hui sont le résultat des efforts conscients mis en œuvre pour améliorer cette plante par ses différents cultivateurs historiques. Certains veulent même clarifier que le tristement célèbre olivier maudit qui se trouve sur l’île grecque de Paxos était autrefois reliée à l’île continentale de Lacíno, ce qui constituerait un rare exemple non-intentionnel du processus actuel de croissance variétale liée aux modifications locales et régionales du climat et au mode de vie des cultivateurs modernes.

Aujourd’hui, on trouve encore des plantations d’oliviers partout dans le bassin méditerranéen, donnant naissance à une variété infinie d’huiles d’olive différentes. La culture de l’olive est un incroyable voyage qui nous explore le passage à travers les barrières temporelles pour nous offrir une chance unique de savourer l’un des aliments exclusifs les plus anciens connus par l’humanité; il est chargé de saveur parce qu’il est riche en histoire ancienne.

L’olive, ce fruit historique qui regorge d’une variété infinie de saveurs et de couleurs, est une partie intégrante de la cuisine méditerranéenne depuis des siècles. Son histoire remonte à plus de 8000 ans, et aujourd’hui, l’olive est considérée comme l’un des plus anciens aliments sur terre.

Ce fruit avait une importance vitale pour les civilisations anciennes, notamment en Grèce. Dans la mythologie grecque, l’olive était un symbole sacré et il était considéré comme un présent d’Athena, la déesse grecque de la sagesse. On disait aussi que l’olive était liée à la paix et que le premier geste de paix entre Athéna et Poséidon était un olivier qui a grandi entre eux.

En tant que l’un des principaux produits agricoles de l’Antiquité et jusqu’à ces derniers temps, les olives et leur huile étaient utilisées comme nourriture, comme monnaie et même pour pratiquer des politiques grecques. De nombreuses représentations artistiques vieilles de plusieurs milliers d’années montrent qu’elles étaient également associées à certaines divinités et avaient des significations spirituelles.

Au fil des siècles, le secret des merveilleuses propriétés nutritives de ce petit fruit est lentement venu à la surface. Les olives sont une source riche en hydrates de carbone, fibres alimentaires, vitamines A et E ainsi qu’un grand nombre de minéraux qui sont essentiels à une alimentation saine. En outre, cette énergie propre et riche en antioxydants lutte contre les maladies cardiovasculaires, le diabète et les troubles gastro-intestinaux.